Quand un entrepot cheap devient... loft chic !

Indus.L'histoire raconte que les artistes désargentés prirent d'assaut les vieilles usines abandonnées, comme une solution de repli pour pouvoir vivre et faire vivre leurs créations. Ce n'est qu'en 1981 qu'une ordonnance Artist in Residence, autorisa l'utilisation résidentielle de ces bâtiments désaffectés, ainsi naquit à Los Angeles, le quartier Art District. C'est là, que je vous emmène aujourd'hui...
QUAND UN ENTREPOT CHEAP DEVIENT... LOFT CHIC !
A notre époque, tout a changé, tout est différent. L'espace est devenue une vraie richesse et les lofts des lieux chics ! Moi aussi j'aimerais bien profiter de ce luxe... et dans cet intérieur précisément, magnifiquement rénové par Marmoi Radziner !J'adore ce lieu décoré avec style, au choix mobilier parfait, un bon goût ouvert en grandes largeurs et ces couleurs douces et intenses presque automnales...
Presque car les froideurs, on n'en veut toujours pas !QUAND UN ENTREPOT CHEAP DEVIENT... LOFT CHIC !QUAND UN ENTREPOT CHEAP DEVIENT... LOFT CHIC !QUAND UN ENTREPOT CHEAP DEVIENT... LOFT CHIC !QUAND UN ENTREPOT CHEAP DEVIENT... LOFT CHIC !QUAND UN ENTREPOT CHEAP DEVIENT... LOFT CHIC !QUAND UN ENTREPOT CHEAP DEVIENT... LOFT CHIC !Elle Decor Italy
Les pauvretés d'hier feraient donc les luxes de demain ?

wallpaper-1019588
Visite d’un appartement familial dans le quartier de Linné à Göteborg
wallpaper-1019588
Et si on adoptait le papier peint repositionnable !
wallpaper-1019588
Hello deco pour un dimanche... à table !
wallpaper-1019588
Confort et nuits réparatrices