Ma soupe violette d’automne : carotte et panais

Ma soupe violette d’automne : carotte et panaisCe que j'aime avec la saison froide, c'est que je peux savourer quantités de délicieuses soupes maison ! Ça tombe bien, depuis qu'on est inscrit dans une AMAP, on reçoit chaque semaine un panier de légumes de saison, parfaits pour concocter de bons petits potages réconfortants. Cette semaine, on a eu deux paniers puisqu'on était absents la semaine dernière, et on s'est donc retrouvé avec une quantité énorme de carottes violettes et de panais, ainsi que deux bouquets de persil. J'ai donc improvisé une petite soupe qui s'est révélée un délice, et dont je vous partage donc la recette.

Apprécier les plaisirs de chaque saison

Le mois de novembre m'est en général difficile à vivre à cause du raccourcissement express des journées mais aussi à cause du froid, de la grisaille et parce qu'il annonce encore plusieurs mois compliqués...

Pourtant, il y a des choses que j'adore en novembre, et généralement à chaque nouvelle saison ou nouveau mois de l'année.

C'est important de savoir les apprécier à leur juste valeur, de " cueillir chaque jour ", de prendre le positif et de savourer chaque instant !

En novembre, j'aime particulièrement :
  • marcher dans les feuilles mortes
  • prendre un bain chaud en rentrant de l'atelier, en dégustant un rooïbos bien brûlant
  • manger des courges, des courges et encore des courges : potimarron, butternut, courge spaghetti font partie de mes favorites, mais j'en découvre d'autres !
  • les premières clémentines corses
  • et tous les autres petits légumes ou fruits de saison, pommes, poires et caetera.

Manger des légumes locaux et de saison

C'est extrêmement important pour nous de consommer autant que possible des légumes locaux et de saison. Pour des raisons écologiques, nous souhaitons en effet éviter de consommer des produits qui seraient transportés sur des kilomètres, ou cultivés dans des serres chauffés. Par ailleurs, les légumes de saison sont souvent bien plus savoureux.

Le moyen idéal pour cela, c'est vraiment l'AMAP, car du coup on a vraiment du local et de saison, c'est le principe même de ces structures où l'on soutient les agriculteurs par le biais d'un abonnement annuel.

Mais en plus, cela nous permet de découvrir ou redécouvrir des légumes qu'on ne consommait habituellement jamais. J'ai ainsi appris à cuisiner et découvert que j'adorais : le chou rave, le panais, la betterave crue, le céleri branche (que je croyais détester) et même le persil dont je n'étais pas fan.

On se régale vraiment chaque semaine, et j'aime bien l'idée de devoir découvrir de nouvelles recettes pour pouvoir cuisiner ces nouveaux légumes, ou simplement cuisiner différemment des légumes qu'on aurait éventuellement un peu souvent, sachant que plus l'hiver va approcher, plus cela risque d'être répétitif !

Que faire avec des carottes violettes et du panais ?

C'est la question que je me suis posée quand j'ai vu la quantité de carotte violette et de panais reçue... Alors voici ce que j'ai imaginé : une bonne soupe bien réconfortante, avec en plus un oignon, une pomme de terre et une touche de miel.

En effet, si les panais sont doux, ce n'est pas le cas des carottes violettes, qui ont le goût de carotte, mais sans le sucré (une découverte pour moi !). J'ai donc imaginé cet ajout de miel pour adoucir.

Ma soupe violette d’automne : carotte et panais

Allez hop, passons à la recette maintenant !

Les ingrédients

  • 1 oignon
  • 1 cuillère à soupe d'huile d'olive
  • 1 grosse pomme de terre ou 2 petites
  • 2 panais
  • 2 à 3 carottes violettes selon leur taille
  • 1 cuillère à café de miel
  • Quelques brins de persil frais
  • Sel, poivre
Ma soupe violette d’automne : carotte et panais

La recette de soupe d'automne carotte violette et panais

Etape 1 : préparation des légumes

  • Émincer l'oignon et le mettre de côté.
  • Éplucher les carottes, les pommes de terre et le panais, et les tailler en gros dés. Ce n'est pas la peine de les épluchez parfaitement, surtout si vos légumes sont bio comme c'était mon cas. J'ai surtout enlevé les parties abîmées.
  • Hacher grossièrement le persil et le réserver.

Etape 2 : cuisson

  • Dans une grande casserole, faire chauffer l'huile d'olive, puis faire suer l'oignon quelques minutes.
  • Ajouter le reste des légumes (mais pas le persil) ainsi que la cuillère à café de miel, puis environ 1 litre d'eau (couvrir les légumes). Saler légèrement l'eau de cuisson.
  • Couvrir et laisser cuire une vingtaine de minutes

Etape 3 : mixage et assaisonnement

  • Dans un blender ou un mixeur, mettre les légumes et l'eau de cuisson. Ajouter le persil, poivrer et mixer autant que vous le souhaitez.
  • Goûter et ajuster l'assaisonnement.
  • Servir et parsemer de persil ciselé.
Ma soupe violette d’automne : carotte et panais Ma soupe violette d’automne : carotte et panais

Et savourer !

Mon conjoint y a ajouté du gruyère râpé, mais pas moi car depuis peu j'ai arrêté les produits laitiers, je vous en parlerai bientôt d'ailleurs. Mais je vous garantis que c'était un délice 🙂

Bon, maintenant il n'y a plus qu'à imaginer une autre recette pour consommer le restant de carottes et panais, car j'en ai encore au moins trois fois autant !

Avez-vous des recettes fétiches à me conseiller ?

J'espère que cette petite recette vous fera envie, et que vous m'en donnerez des nouvelles !


wallpaper-1019588
Où trouver un organisateur mural de bureau ?
wallpaper-1019588
Couronne et décoration de Pâques à faire soi même
wallpaper-1019588
La différence entre le rétro et le vintage
wallpaper-1019588
Hello deco d'un dimanche... qui fait dans la pagnolade !
wallpaper-1019588
Les Beni Ouarain sur mesure
wallpaper-1019588
{Naturopathie} J’ai testé la cure d’argile
wallpaper-1019588
Mes Instantanés #8
wallpaper-1019588
DIY 70 – Calendrier de l’avent