J'ai osé la couleur!

Je suis une adepte du blanc depuis des années, lumineux, immaculé, il met en valeur n'importe quel meuble, objet ou pièce mais depuis que nous avons déménagé, j'ai envie de rajouter quelques touches de couleurs dans notre intérieur et j'ai récemment craqué pour le bleu Gustavien de chez ID Paris.
J'ai osé la couleur!
J'ai décidé de relooker un petit chevet que j'avais chiné cet été en vacances dans les Pyrénées (c'est un bon plan de regarder sur le site du Bon coin lorsque vous êtes en vacances en Province, il y a des supers affaires à faire!).
J'ai osé la couleur!J'ai osé la couleur! 
Ce bleu se mari parfaitement bien avec le doré et avec les couleurs d'automne de ce magnifique bouquet de la talentueuse fleuriste Bonnie & Wild à La Rochelle.J'ai rajouté ma petite touche perso avec 3 petites étoiles dorées 8 branches Ma caisse à jouets.
J'ai osé la couleur!J'ai osé la couleur!
Application : Ce meuble était recouvert d'une espèce de vernis ou de cire et pour être sûre que ma peinture adhère bien, j'ai utilisé un délaqueur qui permet de peindre sans poncer.
Ce produit s'applique au chiffon, en effectuant des ronds, il dégraisse et dépolit la surface pour vous assurer de la bonne adhérence de votre nouvelle peinture.
Après séchage d'environ 30 minutes, j'ai appliqué au pinceau ma peinture.
2 couches m'auront suffit à donner une nouvelle vie à ce meuble des années 70.
Cette peinture mat poudrée est sublime, le rendu est vraiment magnifique, je vous la recommande vivement.
J'ai osé la couleur!J'ai osé la couleur!
 ***

wallpaper-1019588
La céramique selon Fanny Richard
wallpaper-1019588
Jane, Jardinerie Urbaine et Récréative
wallpaper-1019588
Elho : le pot écolo pour accueillir mes plantes
wallpaper-1019588
Top Chef la revanche des voisins – Made in France
wallpaper-1019588
Slow déco : 8 impératifs faciles à suivre
wallpaper-1019588
Passer du virtuel au réel en modélisant son intérieur avec Home By me
wallpaper-1019588
Une maison des beaux jours... pour l'hiver !
wallpaper-1019588
Peinture écologique : chez moi, j’ai évité la pétrochimie !