Ces objets iconiques qui m’obsèdent

Faire en sorte de sentir bien chez soit est un travail de tous les jours. En plus de nos propres goûts, nous sommes volontairement ou pas, influencés par les tendances actuelles. On finit par s’approprier de nouvelles envies, de nouveaux besoins, auxquels il est quasi viscérale de répondre. On s’inspire, on veille, parfois même on imite en attendant de trouver sa propre version de la tendance phare.

Les joyeux de ce magnifique enchevêtrement sont pour moi, les objets iconiques signés par les plus grands designers. Ils nous rassurent, nous flattent, je sais qu’il y a quelque chose de très snob dans ce que je vous dis, j’en conviens, mais c’est tellement bon.

Ces objets iconiques qui m’obsèdent

Potence – Jean Prouvé

Après je ne dis pas que tous les intérieurs doivent posséder un objet culte. Avant de découvrir le monde de la déco, je ne m’étais même jamais posé la question. Mais aujourd’hui, il y a des objets qui m’obsèdent.

Je commencerais avec le sublime Eames Lounge Chair et son Ottoman. J’avoue être une grande admiratrice du travail de Charles et Ray Eames. Il faut admettre qu’en général les fauteuils vraiment  confortables, ne sont pas du tout esthétiques. Alors que celui là est juste incroyable. Son design a ce petit quelque chose de vintage que j’affectionne tout particulièrement. Alors oui, il je sais, pèse son pesant d’or. Mais s’il traverse les époques depuis 1957 et que les matériaux utilisés tiennent la route. Haute qualité du rembourrage ainsi que du revêtement en cuir fixé à une coque de contreplaqué moulé garanti, en combinaison avec le piétement pivotant, une expérience de confort incroyable. Je ne me l’achèterais peut-être jamais, mais que dit on des fantasmes…

Ces objets iconiques qui m’obsèdent Ces objets iconiques qui m’obsèdent

Je pourrais vous dire que chaque création de ce couple mythique m’obsède, que je vous mentirais à peine. Force de parler de mon travail, des designers et des artisans qui me sont chers, mon fils a lui aussi son objet fétiche chez les Eames. Il s’agit du Eames elephant. Alors, quand je lui dit qu’il est désormais trop grand, pour s’asseoir dessus, il me répond qu’il ferait un parfait meuble de chevet. What Else…

J’attire votre attention sur le modèle en contreplaqué créé en 1945. Il faut savoir que ce dernier n’a jamais été produit en série. Il faudra attendre une édition limitée en 2007, pour que Vitra lance pour la première fois la production en série du Eames Eames Elephant (Plywood).

Ces objets iconiques qui m’obsèdent

Ces objets iconiques qui m’obsèdent Ces objets iconiques qui m’obsèdent

Au-delà de posséder une oeuvre de designer telle que le Fauteuil Belleville des Freres Bouroullec, ou encore le fameux Puppy de Eero Aarnio… Ce que j’aime, c’est connaitre l’histoire de ces objets, les resituer dans le temps, connaitre leur designer. Pouvoir sur un joli visuel, nommer chaque objet, chaque meuble. Après je dois vous avertir, c’est une vraie maladie, qui s’étant aujourd’hui, jusqu’au meuble de grandes distributions. Mais au final pour une décoratrice d’intérieur, c’est plutôt pratique.

Ces objets iconiques qui m’obsèdentAlors, faites preuve de curiosité, magazines, site internet, réseaux sociaux… soyez attentifs aux détails ! Mon toc : me rendre sur le site de Voltex et écumer les designers et leurs créations.

Retrouvez Aventure Déco sur les réseaux sociaux Facebook – You Tube – Twitter – Pinterest – Instagram– Google +


wallpaper-1019588
Elho : le pot écolo pour accueillir mes plantes
wallpaper-1019588
Lifestyle : Les envies du moment
wallpaper-1019588
4 astuces pour optimiser l’espace dans un studio
wallpaper-1019588
L’Atelier du Petit Parc à Nantes
wallpaper-1019588
La tendance des hello coucou ! mood !
wallpaper-1019588
Habillé pour Zuiver
wallpaper-1019588
Un petit appartement tout joli l'air de rien...
wallpaper-1019588
Un salon coloré, familial et fonctionnel