On a cambriolé Domus !

Quoi ? Un cambriolage Domus ?

Et oui, quand on est accro à la déco, on a tous un rêve : dévaliser Domus, le centre commercial spécialisé dans la décoration intérieure. Heureusement pour moi, celui-ci est situé en banlieue parisienne, à Rosny-sous-Bois. Comme il propose un large choix d’enseigne toutes plus attrayantes les unes que les autres, il est en effet difficile pour moi de résister à un tel appel. Alors autant qu’il soit un peu éloigné des bureaux de Clem Around The Corner : ça évite de se laisser trop facilement tenter par une petite heure de shopping. Si vous voyez ce que je veux dire…

Néanmoins, ce jour-ci, je me suis bel et bien retrouvée là-bas. Évidemment, je n’avais qu’une envie : dévaliser les boutiques les unes après les autres. Sauf que, je ne suis pas une blogueuse mode qui aurait gagné au Loto et qui achèterai 250.000 jupes à la minute. Je suis une blogueuse déco qui ne fait rien comme les autres. Alors je n’ai pas seulement visité toutes les boutiques pour acheter mes objets design préférés… J’ai fait bien pire…

Accompagnée de mon acolyte Marie, j’ai décidé de dévaliser Domus de la manière la plus illégale possible dans une mission cambriolage ! Quatre mains, qui habituellement pianotent derrière leur écran pour vous présenter toutes les actualités déco et design sur le blog, sont parties à la conquête du centre commercial afin de piquer les bests of de chacune des enseignes.

Le cambriolage Domus : repérage

Un cambriolage Domus ça se prépare !

Nous sommes arrivées au centre commercial avec nos deux têtes blondes bien innocentes. Dans le hall, le concierge nous accueille, souriant et surtout bien loin de se douter ce qu’il se prépare… Il est à notre disposition pour répondre à toutes nos questions et nous en profitons donc pour discrètement élaborer notre plan.

Il nous propose tous les services de la conciergerie : garde d’enfant, livraison, bricolage… Je suis tentée de lui confier Marie, le temps de ma mission commando. mais je pense que nous serions plus efficaces à deux. En plus, elle sait marcher en crabe, ce sera pratique pour le vol de plantes chez Truffaut. Et puis on ne sait jamais. Si jamais elle vend la mèche contre un carambar, ça risque de mal finir pour moi.

Concernant l’offre de livraison, on se concerte longuement. Ce serait tellement plus simple de lui remettre notre butin. Et du coup de le recevoir une fois que nous nous serions échappées. Après 15 minutes de débat, nous concluons que ce n’est pas trop raisonnable de faire appel au service de conciergerie de Domus pour livrer le fruit de notre vol.

La Conciergerie Domus met également à disposition des poussettes. Tiens, ne pourrions pas imaginer nous enfuir grâce à ce moyen de locomotion ? Dommage qu’Élodie habite trop loin… Elle aurait fait une maman parfaite. Et Marie et moi se serions recroquevillées chacune dans une poussette afin de passer inaperçu. Mais bon, il faut trouver une autre solution. Finalement, on préfère s’échapper en caddie.

Enfin, le bricolage ne nous effraie pas. Avec tous les DIY qu’on a réalisés, un meuble en kit ne devrait pas nous épuiser. Nous déclinons donc toutes ces offres. Puis, nous sortons du centre commercial.

cambriolage domus clem centre commercial voleur lunettes bonnet

On a cambriolé Domus : l’infiltration

Une chose est sûre, nous ne pouvons pas rentrer par la porte principale. Même après avoir enfilé nos tenues de cambrioleuses, les agents de sécurité comme le concierge pourraient avoir un doute. Nous réfléchissons.

Le centre commercial Domus a un avantage non négligeable pour s’incruster : un grand toboggan pour passer du deuxième étage au rez-de-chaussée. Il nous faut donc arriver par en haut. La solution s’impose à nous. Nous devons entrer par le toit.

Je vous épargne les techniques d’infiltration. Elles font partie de ces petites choses dont nous ne parlons qu’entre cambrioleurs. Mais soyez sûrs que, comme à notre habitude, nous avons été discrètes, professionnelles et efficaces. Ainsi, nous atterrissons comme prévu au deuxième étage. Un coup d’oeil à droite, un à gauche : personne ne nous a vus. Nous pouvons donc commencer le cambriolage Domus.

Dans un cambriolage, il n’y a pas de temps à perdre. Il faut tout de suite savoir où aller. Heureusement, nous avions précédemment étudié les rondes des agents de sécurité. Notre parcours se fait alors selon cette logique car il nous faut à tout prix les éviter. On regarde une dernière fois notre plan et c’est parti. Le cambriolage Domus commence vraiment.

cambriolage domus arrivee clemence clem blog deco cambriolage domus blog deco marie toboggan gris centre commercial decoration

cambriolage domus blog deco shooting photo voleur

Le parcours à suivre pour son cambriolage Domus

Après avoir sauté chacune notre tour dans le toboggan, tout ce complique très vite. Malgré notre préparation sans failles, nous avons été repérées. On se sépare. Je trouve une planque entre les rideaux Madura, Marie plonge sous un lit de L’Oeil du Jour. Une fois les vigils passés, nous sortons de notre cachette et nous nous rejoignons chez Truffaut. On a besoin d’une plante verte pour les bureaux de Clem Around The Corner. Arrivées là-bas, Marie se charge de trouver celle qui fera notre bonheur et l’embarque.

On se dirige ensuite vers Maisons du Monde. Il faut que je pique ce soliflore bleu qui me fait de l’oeil depuis trop longtemps. Marie vérifie que personne ne nous voit. J’embarque le vase et on file ensemble chez Zôdio.

Ici c’est simple, nous sommes venues pour la vaisselle. On en a toujours besoin pour nos scénographies. On ne réfléchi pas trop et on prend tout ce qu’il y a sur la table. Une alarme se déclenche. Je crois qu’on a été repérées. Je saute dans le caddie. Marie prend les rênes. Emporté par le poids de notre butin, on manque de se prendre une vitre.

La sécurité rapplique. On doit se cacher. Je fais mine d’être un mannequin dans la vitrine de L’Oeil du Jour (là où j’ai acheté mes tabourets de bar Mobitec) et Marie rentre dans un coffre chez Habitat dont elle s’échappe peu de temps après. Moi, j’ai plus de difficultés… Je me fais coursé, je panique. Je prends les escalators dans le mauvais sens. C’est le début de la fin. Arrivée en haut, un canapé Ligne Roset me tend les bras. À vrai dire, je voulais voler un Togo pour remplacer le nôtre. Mais là, je crois que je n’ai plus la force… Le Ploum des frères Bouroullec fera largement l’affaire.

cambriolage domus marie escalade blog decoration

cambriolage domus blog deco clem around the corner youtube

L'article On a cambriolé Domus ! a été initialement publié sur Clem Around The Corner.


wallpaper-1019588
Chaise design : 5 modèles incontournables.
wallpaper-1019588
Ibbü : monétisez votre passion et votre expertise
wallpaper-1019588
Elho : le pot écolo pour accueillir mes plantes
wallpaper-1019588
Lifestyle : Les envies du moment
wallpaper-1019588
Recycler des pots en verre : 10 idées déco pour Noël
wallpaper-1019588
Pourquoi faire cadeau d’une plante à Noël ?
wallpaper-1019588
La couleur tendance de l’année 2019 est dévoilée : le corail !
wallpaper-1019588
Une maison lumineuse dans les brumes d'hiver