Le Kintsugi, l’art de sublimer les objets brisés avec de l’or

Si l’humble décoration Wabi Sabi a réussi à me séduire lorsque je l’ai découverte, c’est aujourd’hui le Kintsugi qui m’interpelle. En effet, à l’époque de la consommation de masse et face au déni du temps qui passe, cet art de vivre m’a beaucoup fait relativisé. Et surtout, il m’a fait apporter un regard neuf sur la décoration. Et en toute honnêteté, je peux dire qu’aujourd’hui, j’apprécie beaucoup plus les marques du temps dans mon intérieur qu’avant. Le Kintsugi, vous allez le voir, s’oriente dans ce même sens puisqu’il consiste à sublimer les réparations apportées aux objets.

Celui-ci s’inscrit effectivement dans la continuité du Wabi Sabi. Et il nous invite lui aussi à apprécier les choses simples, imparfaites et atypiques. Au pays du soleil levant, le Kintsugi est l’art de réparer les objets brisés avec de l’or. Lorsqu’une chose est cassée, il convient donc de la restaurer. Et non de la jeter comme nous en avons trop pris l’habitude. Ici, le récent défaut de l’objet est perçu comme une caractéristique unique de ce dernier. Il apporte de l’authenticité et permet de témoigner de son histoire. Ce qui tend également à le bonifier.

kintsugi assiette plat or céramique réparation diy blog déco

Cette réparation à l’aide d’une mixture contenant de l’or ne se fait le plus souvent que sur de la céramique. Bien que la logique derrière cet art puisse se transposer à tout type d’objet, cette méthode spécifique, elle, ne concerne traditionnellement que la vaisselle en porcelaine.

kintsugi art japon céramique diy réparer objet avec or

On notera également que la résine utilisée dans cet art rend l’utilisation habituelle de l’objet délicate voire impossible. En effet, celle-ci n’est pas alimentaire. Ainsi, les objets réparés suivant la méthode du Kintsugi ne peuvent être utilisés qu’à des fins décoratives. Sauf si, bien sûr, il n’y a aucun risque que le joint soit en contact avec des aliments ou avec la bouche !

L’histoire du Kintsugi, l’art de mettre en valeur les brisures

Curieuse comme je suis, j’ai voulu me renseigner un peu sur les origines de cet art. Celui-ci serait donc apparu à la fin du XVième siècle lorsqu’un shogun aurait renvoyé un bol de thé brisé en Chine afin de le faire réparer. L’histoire raconte qu’il serait revenu avec des agrafes peu esthétiques, ce qui aurait alors motivé des artisans japonais à trouver une manière plus délicate et raffinée d’effectuer la réparation.

Ceux-ci auraient donc mis au point une laque contenant un additif métallique : pouvant être aussi bien de l’or que de l’argent (dans ce cas, on parle de Gintsugi). Il ne s’agit alors donc plus de cacher les réparations mais bien de les mettre en avant. La casse d’une céramique ne signifie pas sa fin. Elle est plutôt synonyme de renouveau. Elle s’inscrit dans l’âme de l’objet et dans sa continuité. C’est une marque qu’il faut apprécier puisqu’elle est le témoin de l’histoire de ce dernier.

kintsugi fond tasse céramique réparation or doré jointure

DIY Kintsugi : vous aussi, réparer vos céramiques avec de l’or

À travers le temps, le Kintsugi a suscité énormément d’admiration, notamment de la part des collectionneurs. Certains auraient même brisé intentionnellement brisé de précieuses céramiques afin que celles-ci bénéficient de cette réparation fabuleuse. Mais ne jetez pas tout de suite vos assiettes par terre ! Vous devez bien avoir une tasse cassée qui traine quelque part !

Pour commencer, voici le matériel dont vous aurez besoin :

  • De la vaisselle en céramique brisée
  • Une paire de gants en latex (disponible sur Amazon)
  • Un pinceau (disponible sur Amazon) (de préférence fin pour plus de précision)
  • De la résine époxy (disponible sur Amazon) bi-composée spéciale céramique
  • Quelques grammes de poudre d’or (disponible sur Amazon)
  • Un récipient jetable (un gobelet ou une assiette en plastique par exemple)
  • Un bâtonnet en bois ou une spatule

Il existe également des kits de DIY Kintsugi, mais si vous êtes débutant, je vous conseille d’acheter le matériel séparément.

La première étape de ce DIY va consister à préparer la mixture qui permettra la réparation de votre objet cassé. Pour cela, enfilez votre paire de gants et mélangez la résine ainsi qu’un peu de poudre d’or dans votre récipient à l’aide de la spatule.

Déposer un peu de ce mélange sur l’une des parties de la vaisselle cassée et laissez sécher quelques instants avant de déposer l’autre partie en exerçant une légère pression quelques minutes.

Une fois que cela est fait et à l’aide du pinceau, déposez un peu de poudre d’or sur les jointures dorées que vous venez de créer. Puis, passez plusieurs fois délicatement sur la réparation pour. Enfin, faites partir l’excédent de poudre en soufflant sur les dorures.

Pour finir, laissez sécher vos céramiques durant 1 heure en évitant que les jointures de touche quelque chose. Puis, il ne vous restera plus qu’à exposer ces nouveaux éléments de décoration.kintsugi diy do it yourself réparer céramique brisée japon

« Et si je n’ai pas de vaisselle brisée pour faire du Kintsugi ? »

Dans ce cas, j’ai une autre solution pour vous : une shopping list remplie de bonnes idées déco inspirée du Kintsugi !

kintsugi shopping list bol assiette vaisselle japon or fissure dorée bleu vert art

1 // 2 // 3 // 4 // 5 // 6

Crédit photos :

1 – Koromiko

2 – Kintsugi

3 – Yawenchou

4 – One Kings Lane

L'article Le Kintsugi, l’art de sublimer les objets brisés avec de l’or a été initialement publié sur Clem Around The Corner.


wallpaper-1019588
Dossier déco : Le tapis prend de la couleur
wallpaper-1019588
Seawood Design
wallpaper-1019588
Décoration Arty sur une cuisine ouverte
wallpaper-1019588
Carreaux de ciment pas cher : où les dénicher !
wallpaper-1019588
Monoprix déco 2018 2019 : la nouvelle collection automne/hiver
wallpaper-1019588
Comment s’inscrire sur Airbnb et devenir hôte : mon expérience en détails
wallpaper-1019588
Anniversaire flamant rose
wallpaper-1019588
Le Kintsugi, l’art de sublimer les objets brisés avec de l’or