Gratin de Butternut et Bleu d’Auvergne aux Noix – Mesclun Sauvage du Jardin

La butternut est une courge dont j'apprécie particulièrement la texture et le léger goût de noisette. Elle est parfaite pour un gratin rendu gourmand grâce à des noix et des fromages goûtus. Encore une recette automnale et colorée, telle un défi au temps gris et la morosité ambiante ! J'ai servi ce gratin avec un mesclun de plantes sauvages ramassées dans les zones non tondues de mon jardin. En effet les températures particulièrement douces de ce mois de novembre, également bien humide en Anjou, ont encouragé la croissance de lampsane, herbe à Robert, laiteron maraîcher et même de quelques mâches... Ces plantes adventices comestibles sont excellentes pour accompagner mon gratin avec quelques graines (de courge également) et de la vinaigrette au vinaigre de cidre artisanal, tout un programme ;-)

Gratin de Butternut et Bleu d’Auvergne aux Noix
  • Une belle courge butternut bio d'environ 1 kg
  • 150 g de bleu d'Auvergne (ou fourme ou tout autre fromage bleu)
  • 100 g de noix en cerneaux
  • 15 cl de crème fraîche
  • 1 œuf 
  • 3 gousses d’ail 
  • 80 g de parmesan râpé
  • beurre pour le plat
  • sel et poivre à votre goût (juste du poivre pour moi, car le fromage apporte déjà pas mal de sel)
Couper la Butternut en gros dés pour ce Gratin

A l'aide d'un rasoir à légume (c'est ma technique habituelle) peler la courge butternut, enlever les graines et la couper en gros dés. Peler et émincer l’ail. Dans un plat à gratin préalablement beurré, plat, déposer les morceaux de courge, l'ail émincé et émiette le fromage bleu dessus. Préchauffez le four à 180° (thermostat 6).

Concasser grossièrement les cerneaux de noix avec rouleau à pâtisserie ou un bocal en verre. Battre l’œuf avec la crème liquide, saler éventuellement et poivrer à votre goût. Gratin de Butternut et Mesclun SauvageNapper le plat à four du contenu du bol, parsemer avec les noix concassées et le parmesan râpé. 

On part ensuite sur une cuisson de 30 à 40 minutes selon votre four. Idéalement couvrir le plat pour la première partie de la cuisson (je ne l'ai pas fait ce qui a bruni un peu mes noix mais cela n'enlève rien à la saveur du plat) et le découvrir pour gratiner sur les 10 à 20 minutes finales.

Bien Vérifier la cuisson du gratin en enfonçant la pointe d’un couteau dans les dés de courge, qui doivent être tendre. 

Dégustez à la sortie du four avec une belle salade verte, sauvage ou non ;-)


wallpaper-1019588
Jonathan Reynaud, céramiste des temps modernes
wallpaper-1019588
L’incroyable rénovation top chrono d’une suite parentale Avant-Après
wallpaper-1019588
5 idées cadeaux pour mieux manger (et plus!)
wallpaper-1019588
Maison à Barcelone : réagencer et sublimer l’ancien