La descente alimentaire avant un jeûne

Je reprends ma série d'articles sur le jeûne, étant enfin en condition d'en effectuer un ! Je voulais vous parler aujourd'hui de la descente alimentaire. Afin de mieux supporter les premiers jours du jeûne, il est vraiment recommandé d'effectuer une descente alimentaire progressive les jours précédents. En effet, les 3 premiers jours du jeûne sont les plus délicats, le corps devant s'habituer à se nourrir en puisant dans ses réserves, et cette bascule métabolique peut causer différents effets indésirables. Ceux-ci sont réduits si les apports toxiques et en aliments ont été réduits au fur et à mesure.

Je vous rappelle que vous pouvez lire d'abord mon article sur la préparation au jeûne hydrique.

Durée de la descente alimentaire

Idéalement, il faut autant de jours de descente alimentaire que de jours de jeûnes. Ainsi, si vous faites 3 jours de jeûne, prévoyez 3 jours de descente. Si vous faites 7 jours de jeûne, 7 jours de descente.

En quoi consiste la descente alimentaire ?

Tout simplement, il s'agit de réduire au fur et à mesure les catégories d'aliments que l'on ingère, afin de retirer tous les toxiques d'une part, et les aliments les plus acidifiants, afin de faciliter la transition vers la phase de jeûne.

Ainsi, on commencera toujours par retirer, dans l'ordre :

  • les excitants (café, thé, chocolat, alcool),
  • les protéines animales (viandes, poissons, oeufs, produits laitiers) et sucres ajoutés
  • les céréales et légumineuses
  • les huiles et oléagineux
  • pour ne conserver à la fin que les fruits et légumes

Dans le cadre d'une descente alimentaire sur 3 jours, on supprimera le premier jours les 2 premières catégories, se nourrissant ainsi de manière entièrement végétalienne. Le 2ème jour, on supprimera les céréales et légumineuses, on se nourrira de fruits, légumes, oléagineux, un peu de bonnes huiles végétales. Et le dernier jour on finira par des fruits et légumes, en terminant le soir par une soupe de légumes verts.

Pour un jeûne de 7 jours, on pourra procéder ainsi :

  • J-7 : retrait des excitants (café, thé, chocolat, alcool),
  • J-6 : retrait des protéines animales et sucres ajoutés
  • J-4 : retrait des céréales et légumineuses
  • J-2 : retrait des huiles et oléagineux
  • J-1 : juste des fruits et légumes, en finissant par une soupe de légumes verts peu ou pas salés.

En procédant ainsi, vous éviterez (ou réduirez) non seulement les symptômes d'hypoglycémie la première journée, mais également maux de tête, nausées ou autres désagréments des débuts de jeûne, et la crise d'élimination qui se produit vers le 3ème jour sera plus modérée.

Alors, prêt à vous lancer ?

La descente alimentaire avant un jeûne

Sur le même thème : Le jeûne hydrique long, bien se préparer Jeûne long : quel accompagnement par un naturopathe ? Vers une alimentation plus vivante

wallpaper-1019588
Mocktail : 4 recettes de cocktail sans alcool pour les fêtes
wallpaper-1019588
Où trouver une valise à roulettes originale pour enfant globe trotter !
wallpaper-1019588
Thème bonhomme de neige pour les fêtes de Noël
wallpaper-1019588
DIY NOËl : Etoile en carton