Rénover soi-même une cuisine facilement : découvrez la métamorphose d’Agathe

Il s’agit sans doute de la pièce qui engendre le plus de coûts lorsque l’on emménage. Pourtant, avec deux astuces et les bons produits, vous découvrirez que rénover soi-même une cuisine est à la fois facile et pas très cher.

Auto-rénovation, petit budget et temps restreint

Avant de me lancer dans le vif du sujet, je tenais à vous parler un peu du contexte de ce projet. Je laisse donc Agathe vous expliquez les enjeux, les envies et les contraintes pour rénover soi-même sa cuisine.

Nous avons acheté la maison en 2017, et nous avons posé nos affaires sans faire de travaux, en se disant qu’on ferait au fur et à mesure pour la parfaire à notre goût. Nous étions tombés immédiatement sous le charme de cette ancienne maison rochelaise. Elle a été construite début 1900, en briques rouges, et dispose de volumes confortables.

La cuisine faisait partie de ma liste des choses à modifier, quand nous aurions le temps (et l’argent). Car malgré sa qualité, elle avait 3 problèmes majeurs pour moi : sa couleur rouge vif, le fait qu’elle soit laquée, et le sol qui ne lui rendait encore moins honneur. Je trouve que le rouge est agressif visuellement, et qu’au-delà de l’aspect esthétique, la moindre trace sur un laquage se voit à des kilomètres. Oui, avant d’emménager à La Rochelle, Agathe a fait ses études à Marseille… Alors avec 3 enfants en bas âge, ce n’est pas idéal de devoir en permanence nettoyer les façades de cette pièce centrale d’une maison.

cuisine rouge plan de travail béton gris carrelage

Rénover soi-même une cuisine facilement : mes options

Bref, j’ai commencé à réfléchir à plusieurs options pour les façades et pour le sol :

  • Changer les façades, garder uniquement les caissons. J’avais commencé à regarder les propositions de Superfront, mais j’avoue qu’étant donné la qualité des façades actuelles, ça m’embêtait d’investir pour les changer.
  • Peindre mes façades de cuisine. Et alors là, j’avais entendu tellement de mauvais retours sur la peinture de façades de cuisine, que je n’osais pas me lancer là-dedans. J’avais plusieurs a priori : très chronophage. “Tu verras Agathe, c’est trop galère, il faut poncer, mettre 2 couches de telle peinture puis 2 autres voire 3 de celle-ci…” Et peu qualitatif : “ça ne tient pas sur du laqué”
  • Poser des carreaux de ciment. Mais là encore je faisais face à deux problématiques. En effet, j’adore leurs jolis motifs géométriques mais la pose nécessite l’intervention d’un professionnel et c’est un produit cher donc le projet est trop onéreux. Mais surtout les carreaux de ciment sont trop fragiles pour supporter les bons et autres surprises de mes 3 garçons.

Et un jour, en me baladant chez Leroy Merlin (mon meilleur ami du moment), j’ai osé demander conseil.

Et figurez-vous que la conseillère m’a envoyé du rêve : ça paraissait si simple et j’avais au même endroit toutes les solutions pour rénover soi-même une cuisine facilement façade et sol ! Puis, le timing était excellent : les 3 kids étaient absents pour la semaine. J’avais donc quelques jours devant pour transformer cette pièce.

Comment choisir sa peinture de cuisine et son matériel

Il faut savoir qu’il existe plusieurs gammes de peintures pour cuisines et salles de bains. Cependant, mon choix s’est porté sur la marque qui affichait un slogan très attractif : “Rénovez en 1 journée” de SYNTILOR avec le produit “Rénov’ Cuisine Peinture multi-surfaces”. Car il s’agissait de peindre pendant que les kids n’étaient pas là et que cela soit sec à leur retour…
Niveau coloris, il y a 13 teintes différentes, notamment beaucoup de nuances de gris. Pour ma part, je cherchais une couleur plutôt dynamique donc j’ai sauté sur un pot de “vert amande”. Je vous avoue que j’étais complètement sûre de moi sur ce coup, mais la joie fut de courte durée. (Le suspense est intenable je sais, je sais).

Je m’étais pourtant préparée à attaquer de façon sereine avec tout le matériel.

Matériel pour repeindre sa cuisine

  • Du scotch de masquage pour protéger les appareils ménagers encastrés, le plan de travail, le sol…
  • Du papier de verre fin. J’ai utilisé du 120, mais le 180 conviendrait également. NB : plus le numéro associé au grain est élevé et plus le grain est fin…
  • Une calle pour papier de verre (facultatif, mais je trouve que c’est confortable pour pouvoir égrainer uniformément et dans les coins).
  • Des chiffons propres
  • De l’acétone
  • La peinture de votre choix (j’ai sélectionné Syntilor rénov’ cuisine)
  • Un protecteur (le mieux est le “protecteur plan de travail et crédence Syntilor mat”)
  • Un rouleau laqueur (mini rouleau en mousse d’une dizaine de cm)
  • Un pinceau à rechampir (tout simple, pour faire les endroits inaccessibles pour votre rouleau)
  • Un petit camion pour rouler votre rouleau et que la peinture soit uniformément répartie sur votre rouleau.
  • Un tournevis ou une visseuse pour enlever les poignées
  • Une racloir à lame (les peintres les utilisent sur le verre quand ils peignent les fenêtres)

Niveau marque, je m’étais également intéressée à Résinence, qui propose de jolies couleurs, et qui est reconnu au niveau qualitatif, mais le fait qu’il y ait 2 produits à appliquer, avec 2 couches pour chacun, m’avait freiné, car il fallait que ça soit fait en une journée top chrono, et ma cuisine est plutôt grande. D’autant plus qu’il fallait faire un savant mélange entre 2 produits, et que ça me faisait peur. Ah, et dernier argument, chez Résinence, il faut appliquer la peinture rapidement, pas question de faire une pause, si j’ai bien compris, il faut tout appliquer en 2h max.

auto rénovation cuisine ouverte repeindre façade changement sol

Rénover soi-même une cuisine facilement : les clés pour peindre vos façades de cuisine

Préparation du chantier

Lancer une playlist de musique qui vous donne la pêche.

Enlever vos poignées de porte avec un tournevis, les garder précieusement avec les vis évidemment. D’ailleurs, si vos poignées ne vous plaisent plus, profitez-en pour les changer ! C’est un (mini) investissement mais qui fait beaucoup d’effet. Alors misons sur la qualité et sur l’esthétique avec de jolies poignées.

J’avais vu sur plusieurs tutos qu’il fallait détacher les façades et les peindre à plat. Mais je n’en vois pas l’utilité sachant que la peinture ne coule pas du tout.

C’est maintenant que les choses sérieuses commencent : il faut égrainer vos surfaces à peindre. En d’autres termes, c’est tout simplement faire de minis rayures sur vos façades avec votre papier de verre. Au début, ça fait un drôle d’effet, surtout sur du laqué. Cette étape est très importante car elle permet de faire adhérer la première couche de peinture. Attention à être régulier et à ne pas trop appuyer pour ne pas faire de rayures profondes qui se verraient par la suite. Petit mouvement circulaire et régulier et vous êtes désormais un pro de l’égrainage !

Bon, maintenant, plus question de reculer. Car une fois les façades rayées, il n’est pas possible de faire machine arrière !

Dépoussiérer vos façades avec un chiffon, puis passer un petit coup d’aspirateur sur votre sol car il ne faudrait pas que des petites poussières viennent se coller sur votre peinture.

Nettoyer ensuite à l’acétone vos surfaces à peindre. Soyez généreux en acétone afin de bien dégraisser vos surfaces. Attention, si vos façades étaient un peu sales, n’hésitez pas à les nettoyer avant de mettre de l’acétone !

Lorsque c’est propre, sec et dégraissé poser le scotch pour protéger ce qu’on ne veut pas peindre. Pour ma part ce fut les murs qui entourent la cuisine, l’électroménager et le plan de travail.

Repeindre soi-même ses meubles de cuisine : les étapes

Appliquer la première couche Syntilor après avoir bien mélangé votre peinture. La clef de la réussite pour avoir une couleur bien répartie ? C’est de faire des mouvements de rouleau réguliers, dans le sens vertical, puis de croiser en faisant de l’horizontal, puis terminer par un passage vertical.

Au pinceau, appliquer la peinture dans les coins, ou dans les endroits où le rouleau ne peut pas accéder.

Votre première couche ne recouvrira pas totalement la couleur de vos anciennes façades. C’est normal ! Il faut juste essayer d’avoir le moins possible de marques. Pour cela, il faut bien étirer sa peinture. D’ailleurs, je vous conseille de commencer par les façades les moins utilisées, ou les moins visibles, pour parfaire votre mouvement.

Une fois la première couche terminée, laisser sécher 1 heure. Attention à ne pas laisser votre rouleau sécher. Pour cela, vous pouvez le charger à fond (vous l’imbibez bien de peinture) et vous le recouvrez de papier d’alu en l’enserrant de manière un peu hermétique, soit vous le lavez bien (eau et savon) si vous décidez d’appliquer votre 2ème couche le lendemain, ou dans quelques jours.

Lorsque la première couche est sèche, déposer selon la même technique une seconde couche.

Rénover soi-même une cuisine : astuces et conseils peinture

8h après avoir appliqué cette sublime 2eme couche, l’idéal est d’appliquer une couche de résine de protection Syntilor  “plan de travail et crédence”. Car oui, c’est censé être utilisé pour les surfaces mises à rude épreuve telles que les crédences ou les plans de travail, mais je pense que les façades méritent également un protecteur pour être totalement serein.

C’est transparent, mais on peut choisir mat ou satiné. J’ai choisi mat, pour que ça soit facile à entretenir. N’ayez pas peur, ça fait un peu un effet “mousseux” blanc en l’appliquant, mais en séchant ça devient bien transparent.

C’est terminé… dans quelques heures vous pourrez revisser vos poignées.

Admirez votre nouvelle cuisine ! Mais attention à ne pas salir ou toucher pendant quelques heures, car la marque précise que les qualités de protection sont atteintes après plusieurs jours. Pour ma part, je n’ai pas été très précautionneuse, mais aucun dégât n’est à déplorer.

Rénover soi-même une cuisine facilement : la métamorphose en deux temps d’Agathe

Niveau couleur, je parlais d’un fail tout à l’heure car j’avais choisi ce fameux vert amande en premier lieu, qui était totalement bleu clair, sans une once de vert… et cette couleur ne me plaisait pas. Donc figurez-vous que le lendemain, j’ai tout recommencé avec du “blue thaï”. Sans avoir eu besoin de reponcer en revanche.
Et aujourd’hui je suis ravie de mon bleu foncé, dont je pense moins me lasser que si cela avait été bleu clair.
Je ne regrette rien, bien au contraire, je suis soulagée de ne plus voir ce rouge au quotidien, alors pour 1 journée de travail et 150€ (oui à cause de mon fail, mais si vous ne vous trompez pas de couleur, vous vous en sortez pour environ 90€ !) ça vaut vraiment le coup, et le coût…
Mais qui sait, je changerai peut-être encore de couleur dans un an, c’est si simple finalement !

Désormais, place au sol car rénover soi-même une cuisine facilement dans les moindres détails est un jeu d’enfant !

Rénov cuisine peinture multi-surfaces vert amande Renov cuisine peinture multi-surfaces bleu thai Syntilor Rénover soi-même une cuisine façade bleu mat canard klein déco

Rénover soi-même une cuisine facilement : changer son revêtement de sol

C’est sans doute l’étape pour laquelle je ne pensais pas pouvoir éviter le passage d’un professionnel. Pourtant en relisant l’article carreaux de ciment pas cher j’ai trouvé à la fois la solution esthétique, à poser soi-même et durable. Et cerise sur le gâteau, il est fabriqué en France !

Aussi beau que je le souhaitais, bien plus facile à installer qu’espéré ! J’ai craqué pour le motif Cordoba disponible dans la gamme Senso Premium Easy de Gerflor. Les dalles vinyles plombantes permettent d’être déposées directement sur mon triste carrelage. Il est particulièrement résistant au poinçonnement, à l’usure, aux chocs, aux griffures. C’est-à-dire qu’il ne marquera pas les talons aiguilles de mes copines et qu’il n’aura pas peur des assauts répétés d’Arthur, Victor et Louis !

Sachez aussi que le produit est compatible pièce humide, donc si votre salle de bains en a besoin, lancez-vous aussi dans l’auto-rénovation. Il est compatible avec les chaises à roulettes et le chauffage au sol. C’est donc un parfait allié confort.

Vous trouverez une notice de pose très détaillée est précise directement sur le site de Gerflor. Néanmoins, je tiens là encore à vous raconter mon histoire. Moi pipelette ? Absolument pas !

Rénover soi-même une cuisine pas cher - blog déco - clem atc

Materiel nécessaire

Pour rénover vous-même votre cuisine et changer votre revêtement de col, vous aurez besoin des outils suivants :

  • Des dalles Senso Premium Easy de Gerflor
  • Un cutter
  • Une règle métallique
  • Un mètre

Il est important que le produit soit à la même température que la pièce dans laquelle il va être posé. Donc penser à déposer vos dalles 24 heures avant de vous lancer dans les travaux. C’est donc avant de commencer la peinture que vous devrez rapatrier votre revêtement Gerflor.

Rénover soi-même une cuisine : poser les dalles Senso Premium Easy

Avant de commencer la découpe, votre sol doit être sec et propre. Si comme moi vous posez vos dalles directement sur du carrelage, vérifier que vos joints sont inférieurs à 4 mm de largeur et à 1 mm de profondeur. Si c’est le cas, vous pourrez poser votre sol sans ragréage. Sinon, il vous faudra préalablement appliquer un enduit de nivellement.

C’est ensuite la partie la plus géniale de ce produit car vous réalisez une pose sans colle.

Alors suffit alors de d’ôter le papier de protection et de poser vos dalles les unes après les autres ! Néanmoins, voici les astuces à connaître pour poser votre rouleau PVC Gerflor :

  • Commencer toujours par le centre de la pièce et non pas par un côté pour un rendu harmonieux.
  • Pour des dalles carrées comme les miennes, démarrer contre un des angles droits formé par l’intersection des 2 axes au centre de la pièce.
  • Si vos dalles sont rectangulaires, faire une pose en coupe de pierre
  • Pour les lames, débuter la pose le long de l’axe longitudinal.
  • Les lames / dalles doivent être orientées dans les pièces vers le mur de la fenêtre principale.
  • Une fois apposée, presser fortement la dalle du centre vers l’extérieur.
  • Au niveau des murs et coins, découper au cutter votre dalle au bon format avant de la poser. Pour cela, faire un ou plusieurs passages en surface avec la lame. Puis, plier la lame / dalle pour la casser.
  • Cette vidéo reprend tous les conseils en images.
étagère diy planche bois brut tasse artisanale café grès gris Rénover soi-même cuisine pas cher facile avant après autoreno

L'article Rénover soi-même une cuisine facilement : découvrez la métamorphose d’Agathe a été initialement publié sur Clem Around The Corner.


wallpaper-1019588
EMISSION 6_ On Parle Déco
wallpaper-1019588
Carl Hansen & Søn fabricant d’icônes du design scandinave
wallpaper-1019588
DIY – VASE VAGUE (Ikea hack)
wallpaper-1019588
Laissons encore un peu l’été dans nos intérieurs